Skip to main content



Les Britanno-Colombiens aux prises avec des problèmes de toxicomanie devraient avoir accès à de la drogue sécuritaire sans ordonnance, selon un comité d’examen des décès liés aux surdoses du Service des coroners de la Colombie-Britannique. La ministre de la Santé mentale et des Dépendances, Jennifer Whiteside, a déjà rejeté cette recommandation.

Dans son rapport déposé mercredi, le comité d’experts mis sur pied en décembre 2022 rappelle qu’il existe des mesures pour s’approvisionner de manière plus sécuritaire en Colombie-Britannique, mais qu’elles sont loin d’être suffisantes.

De plus, les plus récentes données ont été publiées le même jour : 175 personnes ont perdu la vie dans la province à cause de drogues toxiques en septembre 2023, soit une moyenne d’environ 5,8 décès par jour.

Original Post

Add Reply

CAMH Logo

This website has been funded by a grant from the Government of Ontario.
The views expressed do not necessarily reflect those of the Government of Ontario.
×
×
×
×
Link copied to your clipboard.
×